Challenge AZ 2018, Cirque

Y comme Lamy Y ou I ?

Bonjour c’est Totor, aujourd’hui je vais vous parler de la famille de ma mère Olivia Maria dit Adrienne Lamy.

Adrienne naît presque avec la venue de l’été le 19 juin 1896 à Bois-Colombes dans les Hauts de Seine. Elle est la fille de Victor Ange Marie et de Jeanne Cordioux. Tous deux sont artistes , issus de la grande famille du Cirque. Victor est le fils de Julien Lamy, directeur du cirque (d’après les biographies).

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Mon arrière-grand-père Julien étant décédé en 1907 c’est mon grand-père Victor  et mon grand oncle Jules qui tiennent les rennes du cirque.

Adrienne, ma mère, est écuyère, elle a un numéro de voltige avec son frère René. Ce dernier décédera lors de la 1ère Guerre Mondiale.

René et Adrienne

Elle épouse mon père Tommy Foottit le 25 octobre 1919 à Paris 8ème arr.

J’arrive en 1920 puis mon frère en 1922. Mon père décède en 1927. Je ne sais pas ce qui se passe entre 1922 et 1927.  Adrienne se remarie le  8 janvier 1930 à Nemours avec Luigi / Louis Zavatta, le frère d’Achille, le clown le plus célèbre de l’après-guerre.

L’origine du Cirque Lamy

D’après René-Charles Plancke, et de toutes les biographies sur le Cirque Lamy, l’origine de sa création remonte à 1836. Antoine Lamy, alors jeune maquignon breton, rencontre en 1830 la fille d’un directeur de cirque de passage. Il se fait engagé comme palefrenier. En 1836, les amoureux, voulant devenir indépendants, créent leur propre cirque : le Cirque Français. Antoine et la belle auront un fils Julien en 1840, qui aura lui-même deux fils Jules et Victor. Victor est mon grand-père.

J’ai grandi avec cette légende. Malgré toutes mes recherches sur l’histoire du cirque Lamy, rien ne permet de rattacher « Le Cirque Français » et le Cirque Lamy. Le seul Cirque Français dont j’ai trouvé la trace était un cirque dirigé par M. Robba. Vieille famille circassienne, les Robba se sont alliés aux Figuier autre famille de saltimbanques. Nous avons déjà parlé  des Figuier. Emma Figuier est la mère d’Alexandre Bouglione et la fille de Albert Jean dit Prosper Figuier et Léontine Zavatta (soeur d’Achille). L’histoire de ce cirque, ressemble beaucoup à l’histoire du cirque Lamy. On peut d’ailleurs retrouver leur généalogie sur le site du Cirque .

Alors j’ai cherché qui était cet Antoine. Je ne l’ai pas retrouvé. D’ailleurs, cette mémoire familiale a aussi oublié le nom de la famille de l’hypothétique épouse d’Antoine.

La première trace du cirque Lamy dans la presse date du 3 janvier 1899.

Le Petit Journal 3 janvier 1899

Sur l’acte de naissance du 1er fils de Victor en 1894, Ce dernier est écuyer et non directeur de cirque. La même information figure sur les actes de naissance des 3 autres enfants retrouvés sur les 7 annoncés par René-Charles Planke.

Génération 1 : La descendance de Julien Lami et Marie Rose Malet

Julien naît le 14 juillet 1840 à Chateau d’Oléron en Charente Maritime. Il est le fils de Marie Julienne Lami (14/11/1816 Nogent le Rotrou – 18/11/1877 Niort) et de père inconnu.  Il épouse Marie Rose Malet le 16 janvier 1867 à Vannes. Sur l’acte de mariage de Julien et Marie Rose, Marie Julienne est présente. Marie Rose est marchande, sans domicile fixe, elle a trente sept ans. Ses parents Joseph Malet et Marie Duret sont marchands ambulants, décédés au moment du mariage. Julien se déclare marchand ambulant et non acrobate, artiste ou directeur de cirque. La légende familiale s’écroule quelque peu.

Deux enfants sont déclarés lors de ce mariage : Eugène Auguste Lami né le 21 mars 1862 à Avénières (Commune de Laval aujourd’hui) en Mayenne et Victor Ange Marie Malet le 15 octobre 1865 à Chateauneuf le Faou dans le Finistère. Or pas d’Eugène né à cette date et dans la commune d’Avénières. Par contre nous retrouvons à 24 kms au nord de Laval, à Chailland la naissance de Julien Edouard à la même date. A son décès en 1890 à Nemours il est enregistré sous Eugène Lami.

Deux autres enfants sont nés avant leur mariage : Julien (29/4/1864 – 4/5/1864 à Brest (29)) et Eugène (28/6/1863 – 10/8/1863 Lignée (44)). Un cinquième fils Jules, dont on ne retrouve pas de trace, travaillera ensuite avec Victor. Tous les écrits parlent de 2 autres enfants que j’essaie de retrouver. Puisque que 2 enfants sont en vie au moment du mariage de Julien et Marie Rose, nous pouvons supposer que Jules est né après le 16 janvier 1867.

Marie Rose décède à Bordeaux le 28 octobre 1883, seule. Que s’est-il passé ? La mémoire familiale là encore et faillible.

Julien se remarie le 15 juillet 1901 à Nemours avec Léontine Lacroix. Il décède le 28 décembre 1907 à Nemours.

la descendance de Julien et Marie Rose:

  • Julien Edouard dit Eugène :  N 21/3/1862 (Chailland 53) – D 26/6/1890 (Nemours 77)
  • Eugène : N 28/6/1863 (Ligné 44) – D 10/8/1863 (Ligné 44)
  • Julien : N 29/4/1864 (Brest 29) – D 4/5/1864 (Brest 29)
  • Victor : N 15/10/1865 (Chateauneuf Le Faou 29) – D 1930 (Nemours 77)
  • jules : ?

Génération 2 : La descendance de Victor Ange Marie Lamy et Jeanne Cordioux

Victor et Jeanne se marient le 31 janvier 1894 à Corbeil Essonne (91).

Jeanne est né le 20 avril 1878 à Paris 12ème. Elle est la fille de Marius Emile Cordioux, directeur de cirque et Anne Mélina Léontine Bautes.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Jeanne serait décédée avant 1919, lieu inconnu et Victor en 1930 à Nemours.

Il auront ensemble 7 enfants dont j’en ai retrouvé 4 :

  • Julien Victor : N 12/4/1894 (Paris 15) – D 25/5/1895 (Châtillon sur Loire 45)
  • Olivia Maria dite Adrienne : N 19/6/1896 (Bois-Colombes 92) – D 1962
  • René : N 28/5/1897 à (Vire 14) – D 23/3/1918 (Frières-Faillouël 02). Mort pour la France.
  • Pierre : N 3/12/1898 (Romorantin 41) –  D 15/6/1955 (Clichy 92)

Génération 3 :

La descendance de Thomas William Foottit – Olivia Maria Lamy :

Mes parents se marient en 1919, comme nous l’avons vu dans T comme Tommy Foottit. Ma mère épousera en secondes noces Louis Zavatta. C’est auprès d’eux que je grandirai. Mais nous en reparlerons.

Pierre Victor Lamy – Julia Stéphanie Dumont :

Pierre et Julia se marient le 5 avril 1922 à Paris 19°.  Nous avons pu retrouvé 3 enfants :

  • Yvette née en 1931
  • Charles Adrien dit Charly né en 1933
  • Florentine se marie en 1846 avec  Willy Dario Meschi du Trio de clowns Pipo Dario et Mimile.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Adrienne et Pierre tiendront avec le conjoints la direction du cirque Lamy. Le cirque fera sa dernière tournée en 1952.

Arbre de lamy

Sources :

Archives : Hauts de Seine, Seine et Marne, Paris, Finistère, Morbihan, Gironde, Eure et Loir, Deux Sèvre, Calvados, Mayenne, Meuse, Loire Atlantique, Essonne, Bouche du Rhône, Seine Saint Denis.

Gallica

René-Charles Plancke, Il était une fois le cirque Lamy, Editions Amatteis 1992.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s