Challenge AZ 2018, Cirque

U comme Umberto Guillaume dit Antonet

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le 20 décembre 1935 est décédé Umberto Guillaume dit Antonet à Paris 18ème arr.

Le 24 décembre le convoi funéraire est conduit par sa veuve Maria Pilar Jarque, son frère César dit Bébé, sous une pluie battante. La levée du corps au domicile du célèbre clown a lieu au 4 rue La Vieuville à Montmartre pour se diriger gare d’Austerlitz. Antonet sera inhumé à Barcelone.

Quelques célébrités assistent aux obsèques : M et Mme Médrano, Georges Loyal, Paul Haynon. Les clowns : Coco, Ilès, Emile Loyal, Boulicot, Peppino, Alex, Manetti, Rhum, Louis Lavatta.

Famille

Né à Brescia (à l’ouest du lac de Garde) en Italie le 11 septembre 1872, il est le fils de Natale Guillaume et Filippina Amato. Il est le troisième de la fratrie, après Cesare dit Bébé (né vers 1859) et Onorato (ou Honoré né vers 1865 à Barcelone, décédé en 1918 à Buenos Aires). Natale Guillaume est directeur du cirque Guillaume. En 1899, son cirque sera détruit suite à un incendie à Anvers.

Lacroix 7 juin 1899

 

Umberto Guillaume épouse Maria Pilar Jarque en juin 1895 après avoir passé 3 ans à l’armée. Maria Pilar Jarcque est trapéziste.

Les rares biographies écrivent qu’il fut naturalisé français. Pour le moment la seule naturalisation (en 1956) au nom de guillaume que j’ai retrouvé est celle de Luigi Guillaume né le 4 décembre 1934. Les dates et le prénom de sont pas les mêmes.

Sa carrière

Un article du Mirador (journal catalan)  évoquant la vie d’Antonet, raconte qu’il a débuté sa carrière à 5 ans. Il jouait du violon et faisait des sauts périlleux.

Plus tard, il deviendra Torero : « Pendant plus de trois ans, me dit-il, avec son hésitant accent italien, j’ai tué des taureaux en Espagne. Je n’aimais plus que ça ! J’étais fou ! Je voulais abandonner le cirque … Et bien le métier de torero aussi, je l’ai appris tout seul, comme ça naturellement » (Journal Le Temps, 16/12/1912).

Il débute son rôle d’auguste auprès de son frère Cesare dit Bébé.

 

 

 

 

Il aura plusieurs partenaires : Tonino (Arturo Aragon lui-même, fils du clown Pépino et de l’écuyère Virginie Foureaux). Au décès de Tonino il devient l’auguste de Tonitoff (le frère de son épouse Pilar).

Ne voulant plus jouer les augustes, préférant l’attitude fière du clown blanc, il devient le clown blanc de l’auguste belge Little Walter (Alexander Ulrich) de 1904 à 1907, puis de l’Allemand Rudolf Sieffert. Ils se produisent notamment à Barcelone, (lieu de prédilection d’Antonet).

En 1906, à Buenos Aires Antonet rencontre Grock.  De septembre 1907 jusqu’en septembre 1913, ils travaillent ensemble. Antonet crée alors un numéro musical qu’il conserve jusqu’à la fin de sa carrière.

Pendant la période de la guerre 1914-18, il dirige son propre cirque, à Mataro, près de Barcelone, où il auditionne Beby. Ils forment un nouveau duo, qui débute en 1917 à Tarragone, dans le cirque de Willy (Guglielmo Frediani), le frère de Beby.

Il marquera aussi l’histoire du costume de clown blanc, appelé plus communément le sac. Il aimait les strass, les fleurs et les paillettes, sans doute un lointain souvenir de ses costumes de toréador.

Il quitte la piste en 1932 et fait de nombreux séjours à l’hôpital. Il décède 3 ans plus tard, d’un cancer qui lui mangeait le visage.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s