Challenge AZ 2018, Cirque

S comme Surnom

Dans les famille circaciennes il existe une tradition qui rend les recherches généalogiques un peu plus compliqué.

Très fréquemment ils utilisent un surnom qui parfois fais oublier le prénom d’origine.

Quelques exemples :

Olivia Maria Lamy dite Adrienne Lamy (1896 – ?)

Gilbert Pezon dit Alexandre Pezon (1861 – 1895)

Elisa Anna Pezon dit Théodora Pezon (1864 – 1936)

Justine Pezon dite Jeanne Pezon (1865 – 1936)

Marie Virginie Pezon dite Eugénie Pezon (1866-1923)

Alfred Bouglione dit Alexandre Bouglione (1900 – ?)

Joseph Bouglione dit Sampion I Bouglione(1875 – 1941)

Albert Figuier dit Prosper Figuier (1901 – 1976)

Figuier Léon Romuald dit Jules Quercy (1852 – 1904)

… et bien d’autres

10 réflexions au sujet de “S comme Surnom”

  1. Il n’y a pas que dans les familles circassiennes , j’ai cherché longtemps un membre de la famille de mon mari qui était nommé André , alors qu’à l’état civil il était enregistré sous le prénom de Philippe ; Cela ne facilite pas les choses !

    Aimé par 1 personne

    1. C’est malheureusement souvent le cas. J’ai trouvé drôle cette concentration dans ce milieu. Mais il paraît que c’est une habitude des gens du voyage, alors ….

      J'aime

  2. Dans ma généalogie italienne le phénomène se produit au niveau des patronymes. Les familles ont des surnoms que les prêtres utilisent parfois à la place des patronymes dans les actes. Si on ne le sait pas on ne comprend en effet plus grand chose à la composition des familles.

    J'aime

    1. Merci de votre commentaire. Ayant peu rencontré ce phénomène depuis 15 ans que je fais de la généalogie; j’ai été surprise de sa concentration dans ce milieu particulier, tout en sachant que c’était un phénomène courant. Belle journée à vous

      J'aime

  3. Ce « surnom » concernant le prénom est assez fréquent, j’ai cherché longtemps 2 Marie Laffont del Cardaÿre que la famille appelait Rose et Lorette !!! En Ariège, il y a en plus des sobriquets pour différencier les familles portant le même patronyme. Ce qui peut donner Pey Jean dit Jean Pierre Laffont del Cardaÿre dit Parrat !!!
    Il ne sont pas circassiens bien que dans la vallée voisine (Oust) beaucoup de paysans pauvres migrèrent comme « montreurs d’ours » et certains se produisirent dans les cirques en Amérique du Nord et du Sud et jusqu’en Australie et Nouvelle Zélande !

    J'aime

  4. Bonjour,

    Je vous remercie pour cette publication, je ne connaissais pas cette pratique. Je bloque sur ma branche maternelle. Mes arrières-arrières grand-parents sont issus d’une famille d’artistes de cirque (FERNANDEZ) qui sont originaires d’Espagne et ont vécu en Algérie française.
    Je n’avais pas envisagé cette hypothèse, je vais explorer cette piste…

    Pascal TESTE

    J'aime

    1. Bonjour Pascal,
      Heureuse que cela puisse vous aider. J’ai retrouvé 2 pages dans le Fond Haynon portant le nom de Fernandez. Il s’agirait d’écuyers mais c’est extrêmement succin. ENvoyer un mail (sroux-morand@orange.fr) je vous enverrai les documents.

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s