Cirque, Découvertes

De la broderie au Cirque

Aux archives de Paris vendredi dernier, je découvre 2 dessins pour une broderie à réaliser sur une chabraque.

Kézako qu’une chabraque ?

Il s’agit d’une couverture pour chevaux.
Cette chabraque brodée a été offert par le Nouveau Cirque (1889) à Melle CHIARINI Maria, écuyère de voltige et de panneau.

Une écuyère à panneau se nomme ainsi car l’écuyère utilise une selle plate dite « panneau » qui sert de support aux figures. Cela serait une invention des épouses de Laurent et Henri Franconi, rendue célèbre par Toulouse Lautrec et Seurat

Dessin de la chabraque

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ces oeuvres ont été créées au Cirque Fernando et au Nouveau Cirque entre 1889 et 1890, à l’époque où y exerçait Maria. Est-ce elle? Rien ne le prouve. Mais on peut raisonnablement penser qu’il s’agit de la demoiselle au vu des articles de presse parlant de son adresse et de sa grâce.

GIl Blas – 16 décembre 1889

Maria est né en 1869 à Venise, dans une famille de circassiens. Son père est clown.

Elle débute à 4 ans et est surnommée « L’Ecuyère Miniature » en 1873 au Cirque Fernando.

En 1878 elle se produira au Cirque Américain. Entre 1879 et 1895 elle fera les beaux jours du Cirque Fernando et du Nouveau Cirque.

Je perds sa trace en 1895, du moins pour le moment…

 

Source : Archives de Paris – Gallica

Notre site : https://klr-ga.com/

2 réflexions au sujet de “De la broderie au Cirque”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s